L’Audi e-Design de Marc Lichte > Histoires de Progrès > Accueil
Accueil Histoires de Progrès
L’Audi e-Design de Marc Lichte

L’Audi e-Design de Marc Lichte

L’électromobilité change le design automobile du futur. En prenant pour exemple l’Audi Q4 e-tron concept, Marc Lichte, concepteur en chef Audi, montre les principales caractéristiques du design extérieur de l’Audi e-tron.

Texte: Bernd Zerelles Photo: Robert Fischer Temps de lecture: 3 min

Portrait de Marc LichtePortrait de Marc Lichte

« Jamais encore les concepteurs automobiles, dont je fais partie, n’ont vécu une époque aussi fascinante qu’aujourd’hui. C’est actuellement le meilleur moment pour repenser et redéfinir le design automobile – en bref : l’orienter résolument vers l’avenir. Et l’évolution de l’électromobilité prépare la voie. Le client et ses besoins spécifiques jouent un rôle de premier plan. À quoi doit servir la voiture? Aux longues distances, à la circulation urbaine, aux loisirs? À quoi doit ressembler l’intérieur? Faut-il que je puisse y travailler, y lire, y dormir? Et tout à la fin, nous donnons forme au design extérieur. »


La magie des proportions

« Les proportions sont la base même d’un design abouti. La plateforme technique des voitures électriques permet aux concepteurs de donner au véhicule des proportions dont nous avons toujours rêvé. Le moteur électrique de l’Audi Q4 e-tron concept est monté sur les essieux, la batterie se trouve dans le plancher entre les deux; l’habitacle au centre gagne en proportions et déplace les roues plus grandes (nécessaires pour supporter le poids) vers l’extérieur. Le montant A a été largement déplacé vers l’avant, car il n’y a plus de moteur à combustion sous le capot. L’empattement est immense, à l’instar des roues, les porte-à-faux sont courts : ces toutes nouvelles proportions définissent le caractère unique des véhicules électriques. »



Profil latéral de la voiture conceptuelle Audi Q4 e-tron.Profil latéral de la voiture conceptuelle Audi Q4 e-tron.

C’est de face qu’on reconnaît le mieux une Audi.

« La calandre monocadre, à l’avant, est la signature Audi. C’est elle qui distingue l’Audi Q4 e-tron concept de la masse. La calandre Audi Singleframe réunit les parties haute et basse du radiateur en une seule unité. Mais que faire lorsqu’il n’y a plus de radiateur, comme dans le cas d’un véhicule électrique? Comment montrer que bien qu’il s’agisse d’une voiture électrique, c’est encore et toujours une Audi? Mon équipe a eu une idée à la fois simple et ingénieuse : la calandre monocadre des véhicules Audi à moteur à combustion est toujours noire, car elle est ouverte et ventile le radiateur situé derrière elle. En revanche, celle de l’Audi e-tron est inversée sur le plan optique. Le message est donc clair, même de loin : c’est bel et bien une Audi, mais aussi un véhicule électrique. Électrique ou non, une Audi devient Audi avec la calandre monocadre. »

Gros plan de la calandre singleframe de l’Audi e-tron.Gros plan de la calandre singleframe de l’Audi e-tron.

« En matière d’électromobilité, le cœur du véhicule n’est plus le moteur situé sous le capot, mais la batterie dans le plancher du véhicule. Quelle est sa capacité? Combien pèse-t-elle? Quelle autonomie offre-t-elle? C’est la raison pour laquelle le bas de caisse de l’Audi Q4 e-tron concept a un design si marqué dont le message est clair : c’est ici qu’est le cœur du véhicule. Le capot avant affiche quant à lui des lignes bien plus sobres et les capots en dôme sont révolus. »

« Le design d’une Audi avec moteur à combustion se distingue par de nombreuses arêtes marquées. Les modèles Audi e-tron du futur, en revanche, affichent des muscles plus souples et toniques. Ce design vise à souligner clairement l’évolution de la transmission. La ligne d’épaulement du design, qui pendant des décennies se trouvait toujours à la même hauteur, est interrompue au milieu de la partie latérale du véhicule, puis poursuivie vers le bas. Des lignes adoucies font ressortir les muscles de la silhouette du véhicule, tant à l’avant qu’à l’arrière – et donc les quatre roues. C’est également une réminiscence du système de traction intégrale quattro, profondément ancrée dans l’ADN d’Audi, car l’Audi e-tron est elle aussi proposée en option avec quatre roues motrices. »


Certains y voient d’élégantes lignes, nous, du caractère.

L’aérodynamique est plus importante que jamais

« À l’instar de son design, l’approche de la marque est tout aussi évolutive en matière de durabilité et fermement ancrée dans son ADN. Chaque Audi est bien entendu modelée en soufflerie, pour une efficience maximale. Plus la résistance au vent est faible, moins la propulsion du véhicule est énergivore. C’est pourquoi nous nous concentrons une fois de plus sur la conception aérodynamique de tous nos modèles Audi e-tron. Sur les véhicules électriques, l’aérodynamisme et de nombreux autres facteurs peuvent contribuer à augmenter l’autonomie. En tant que concepteurs, notre devoir est clairement de suivre cette voie. »

Portrait de Marc Lichte, responsable du design chez Audi.Portrait de Marc Lichte, responsable du design chez Audi.

Vous pourriez aussi être intéressé par